Equipe: Catherine Frot, Danièle Dubroux, François Berléand, Isabelle Carré
Durée: 106‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 12/10/2004
Cotation: oo (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Adam est séparé d'Agnès depuis six mois et ne s'en remet pas vraiment. Inventant une histoire abracadabrante, il tente un retour chez sa femme dans sa maison. Mais celle-ci vit avec une autre femme et ne souhaite pas vraiment se retrouver avec son mari dans ses pieds...

Notre critique:

Partagé en chapitres (Eros, Thanatos), EROS THERAPIE tente la piste du surréalisme à la Blier pour parler de l’amour et de la mort, moteurs universels des rapports entre les individus. Si le film se ballade du côté de la comédie, il ne parvient à aucun moment à nous faire croire ou participer à quelque chose.

Les scènes, difficilement liables entre elles, semblent sorties de nulle part. On assiste plutôt à une série de saynètes ou à une galerie de portraits de doux dingues.

Avec beaucoup de mérite, les acteurs (Catherine Frot ou François Berléand) se débattent au milieu d’un scénario qui tient à peine la route. Cela aidant, on ne parvient pas à s’intéresser aux personnages et on finit par s’ennuyer ferme en regardant sa montre. A éviter donc et l’on ira voir Catherine et François dans d’autres films…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...