Equipe: Sean Penn
Durée: 128‘
Genre: Drame
Date de sortie: 30/09/2008
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

François est un jeune professeur de français dans un collège difficile. Il n'hésite pas à affronter Esmeralda, Souleymane, Khoumba et les autres dans de stimulantes joutes verbales, comme si la langue elle-même était un véritable enjeu. Mais l'apprentissage de la démocratie peut parfois comporter de vrais risques.

Notre critique:

Palme d’or de Cannes à l’unanimité du jury présidé par Sean Penn, ENTRE LES MURS arrive enfin sur nos écrans. Retraçant une année de scolarité dans un lycée ‘difficile’ de la région parisienne, le film est à la fois un constat vrai sur la déroute scolaire et un hymne à l’humanité et à l’espoir…

Et rien d’étonnant à cette richesse de propos lorsque l’on sait que c’est Laurent Cantet qui est derrière la caméra et le scénario d’ENTRE LES MURS. Car c’est lui qui avait superbement réussi les très ‘sociaux’ L’EMPLOI DU TEMPS ou RESSOURCES HUMAINES dans lesquels il abordait avec talent des sujets de société souvent délicats. Ici sa réflexion, basée sur le livre de l’enseignant-acteur François Bégaudeau, porte sur le rôle du professeur, de l’école et des parents dans l’éducation tant culturelle que sociale des enfants.

Loin des clichés et d’un misérabilisme pessimiste, ENTRE LES MURS peut se targuer d’avoir réussi le tour de force de montrer les réalités de la vie scolaire au 21e siècle dans un lycée. En mettant en scène de vrais élèves au sein de leur lycée d’origine et en donnant toute latitude à l’improvisation nécessaire au réalisme, Laurent Cantet et François Bégaudeau nous offre un film sensible, touchant et intelligent…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...