Titre français: Haute Voltige

Equipe:
Durée: 112‘
Genre:
Date de sortie: 25/05/1999
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Pour coincer un champion du vol d'objet d'art, une détective d'assurances se fait passer pour un as de la haute voltige et lui propose un group la nuit du passage à l'an 2000...

Notre critique:

On se demande ce qui peut présider à la réalisation d’un film comme ENTRAPMENT? En effet, voilà un film dont le scénario tient en une ligne: « une belle jeune femme travaillant dans les assurances enquête sur un voleur de bijou », dont la mise en scène fait plus penser à un film des années 50-60 (TOPKAPI, TO CATCH A THIEF) et dont les rebondissements et le suspense n’évitent pas vraiment les clichés du genre…

Alors, ENTRAPMENT fait-il partie de ce genre de divertissement préfabriqué comme les américains savent si mal le faire? La réponse vient sans aucun doute après visualisation rapide de l’affiche: la présence de deux vedettes de charme, l’une pour les dames, Sean Connery, l’autre pour les messieurs, Catherine – Zorro – Zeta-Jones, ne fait que renforcer l’idée d’un film artificiel, même si on ne s’attendait pas forcément à ce type de film de la part de Jon -COPYCAT- Amiel. Cela étant dit, le couple de stars fonctionne parfaitement, le charme passe et le divertissement est au rendez-vous.

Dommage donc que l’aspect déjà-vu, le côté bien ‘rond’, bien huilé et préfabriqué du film en fasse juste une machine de plus, vite vue, vite oubliée…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...