Titre français: A Royal Affair

Equipe:
Durée: 137‘
Genre: Drame
Date de sortie: 18/09/2012
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

18e siècle. La future reine du Danemark arrive dans le pays pour rencontrer son futur mari le roi, un jeune homme puéril et vulgaire...

Notre critique:

Alors que l’on nous rabat souvent les oreilles (et les yeux) avec des films français en costume, on connaît par contre beaucoup moins bien ce qu’il se passait dans les différentes cours européennes au 18e siècle. Et voilà que débarque à point nommé ce film danois EN KONGELIG AFFAERE qui retrace un épisode moins connu (du moins par chez nous) de la dynastie danoise.
A ROYAL AFFAIR narre la rencontre entre une jeune future reine et un roi vulgaire et détestable, deux êtres que tout oppose mais qui vont trouver une sorte de cohésion au travers d’un troisième larron, médecin, intelligent et progressiste, Johann Friedrich Struensee dont la reine ne manquera pas de tomber amoureux, tandis que le jeune roi se reposera sur lui pour assumer la politique du royaume à sa place.
Etrange trio donc qui va faire, à sa façon, avancer le Danemark socialement et politiquement bien avant la révolution française. Malheureusement, Struensee voudra aller trop loin trop vite et ses ennemis briseront son élan ainsi que celui de la Reine pour faire retomber en 1772 le royaume dans l’obscurantisme dont il n’aurait jamais dû sortir selon les rétrogrades de la cour.
Passionnant de bout en bout, EN KONGELIG AFFAERE est en plus de cela très bien interprété tant par le formidable Mads Mikkelsen (CASINO ROYALE) qui transcende -à la façon d’un Kinski– tous les rôles qu’il touche que par les jeunes Alicia Vikander (à suivre!) et Mikkel Boe Følsgaard dans le rôle du roi Christian VII.
Ne boudez donc pas votre plaisir d’un bon film en costumes bien loin de nos contrées de prédilection…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...