Titre français: Elvis & Nixon
Réalisation: Liza Johnson
Interprètes: Michael Shannon, Kevin Spacey, Alex Pettyfer, Johnny Knoxville
Scénario: Joey Sagal, Hanala Sagal

Durée: 86‘
Genre: Comédie, Film biographique
Date de sortie: 16/08/2017
Cotation: ** (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

Le 21 décembre 1970, pendant l’heure du midi, le président Nixon a rencontré Elvis Presley pour un entretien à bâtons rompus avec lui dans le bureau oval de la Maison Blanche...

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le pitch de ce film est tout à fait authentique, une photo prise dans le bureau oval, ainsi que des notes manuscrites prises par le conseiller du président lors de la rencontre au sommet, en attestent. Bien sûr, dans ce ELVIS & NIXON, la fiction reprend ses droits et permet aux scénaristes et à la réalisatrice de brosser un portrait détonnant et amusant des deux hommes.

Elvis était donc bien décidé à rencontrer Nixon pour l’aider à redresser la nation et la sortir de l’ornière où le pays se trouvait selon lui. Et lorsque l’on réfléchit, on se rend compte que cette entrevue est probablement la première alliance entre le monde politique et l’univers du showbizz pour des raisons politiques. En fait, au-delà du côté complètement surréaliste, ELVIS & NIXON illustre parfaitement comment la politique était, déjà à l’époque, fascinée par le show business et comment elle espérait profiter d’une partie de ce succès.

Mais le 3e long métrage de Liza Johnson n’est pas que la rencontre de deux mondes, c’est avant tout la rencontre de deux pouvoirs au travers de deux hommes puissants chacun dans leur domaine. Et le couple d’interprète, Michael Shannon et Kevin Spacey, n’a pas été choisi au hasard, Spacey étant coutumier maintenant des rôles de président (c’est déjà son rôle dans la série House of Cards) et Michael Shannon, acteur exceptionnel, est habitué des personnages hors du commun (MAN OF STEEL, NOCTURNAL ANIMALS). Ils font à eux deux une grande partie de la force du film et donne à la rencontre finale une démesure qui frise le surréalisme.

En marge de la biographie un peu hors norme, ELVIS & NIXON est donc aussi un film très actuel sur la politique-spectacle comme on la pratique maintenant, tout en restant un divertissement plutôt sympathique.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou … extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains…