Equipe:
Durée: 104‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 23/09/2014
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Muriel conduit ses deux jeunes enfants à la gare pour qu’il retourne chez leur père. Elle se retrouve seule, ce qui lui donne l’occasion d’aller assister au concert de son idole, le chanteur Vincent Lacroix.

Notre critique:

Est-ce qu’un ou une fan peut tout faire pour son idole? C’est en gros la question existentielle (sérieusement, si, si!) que se pose Jeanne Herry, fille de Miou-Miou et de Julien Clerc pour son premier long derrière la caméra. Avec un scénario bétonné, bien réfléchi, sans faille aucune, sans invraisemblances, ELLE L’ADORE tente donc de répondre à la délicate question.
Oscillant harmonieusement entre humour (noir, bien sûr) et thriller à suspens, le film tient le spectateur en haleine depuis la première minute jusqu’à la toute fin. Le récit garde ses munitions pour les distiller au fur et à mesure sans jamais manquer sa cible.
Et entre la Muriel mythomane, affabulatrice dans l’âme, jouée splendidement par une Sandrine Kiberlain, on ne peut plus crédible, et le chanteur, sorte de somme des chanteurs français vedettes (Julien Clerc n’est pas si loin finalement), interprété par Laurent Laffite, d’abord incrédule, puis terriblement manipulateur face aux circonstances, se tisse une toile gluante faîte d’idolâtrie et de séduction dint seul le destin sera témoin.
Pour un coup d’essai, on peut en tout cas dire que Jeanne Herry s’offre un coup de maître avec ce scénario et ce film ciselés avec le soin d’un horloger de précision.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...