Equipe:
Durée: 117‘
Genre: Suspense
Date de sortie: 30/09/2008
Cotation: oo (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Jerry Shaw est un petit employé de Copy Cabana, un magasin de photocopies. Apprenant la mort de son frère jumeau, il se rend à l'enterrement où il revoit son père qui lui reproche toujours sa médiocrité face à son frère, cerveau de la famille, élève brillant qui avait réussi dans la vie... Le jour suivant, alors qu'il rentre du boulot, il retrouve son appartement envahi par les caisses d'armes, de munitions... et quelques secondes après un mystérieux coup de fil, il se retrouve menotté par les agents du FBI...

Notre critique:

EAGLE EYE commence de façon plutôt musclée et très intrigante. Malheureusement, très rapidement, ce qui démarrait comme une histoire policière opère un virage à 360 degrés pour se muer en une sorte d’anticipation complètement invraisemblable.

Avec de nombreuses scènes d’action peu lisibles, EAGLE EYE est un suspense sans temps mort, plus pour éviter que le spectateur ait le loisir d’étudier la vraisemblance du scénario que pour ficeler un divertissement sans failles.

Et les acteurs sont hélas le reflet de cette accumulation de scènes plus improbables les unes que les autres qui finissent par plomber complètement ce conte d’anticipation à dormir debout!

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...