Titre français: Dunston: Panique Au Palace

Equipe:
Durée: 88‘
Genre:
Date de sortie: 25/06/1996
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

C'est l'histoire d'un singe - dressé au vol - débarquant dans un somptueux hôtel au moment précis où la tyrannique propriétaire décide de s'approprier une sixième étoile... Cette présence ne fera -bien évidemment- qu'envenimer les choses...

Notre critique:

Quelle chance vous avez, car en lisant la critique de DUNSTON vous économiserez deux heures et le prix d’une place de cinéma. Non pas que ce film soit la plus grosse daube ayant jamais existé mais l’inutilité du film et l’aberrance du sujet a de quoi faire pâlir de jalousie John Hugues (réalisateur de films très agréables avant qu’il ne touche à la production) avec ses « Maman, j’ai…. ».

Situations convenues, gags lourds et prévisibles, personnages stéréotypés et insupportables (Faye Dunaway et Rupert Everett ont-t-ils tellement besoin d’argent?), réalisation pataude…etc…la liste est longue. Heureusement que Sam et Paul Rubens sont là! Sam, alias Dunston, le chimpanzé, est l’une des curiosités du film (oui, il y en a deux!). L’autre, c’est le retour de Paul Rubens alias Pee-Wee Herman en chasseur de singes professionnel. Mais leurs facéties n’arrivent que rarement à nous faire sourire.

Un internaute prévenu en vaut … beaucoup!

A propos de l'auteur

Journaliste