Equipe: Julian Fellowes, Maggie Smith, Michael Engler, Michelle Dockery, Tuppence Middleton
Durée: 122‘
Genre:
Date de sortie: 25/09/2019
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

1927. Palais de Buckingham. Une lettre cachetée du sceau royal quitte le palais en direction de l’imposante demeure de Downton Abbey. Là, elle est accueillie avec surprise et bonheur: le roi Georges V va leur faire l’honneur de passer quelques jours chez eux lors d’un voyage...

Notre critique:

Avant d’être un film, DOWNTON ABBEY a d’abord été une série britannique du genre “drame historique” en 52 épisodes sur 6 saisons entre 2010 et 2015 scénarisée de bout en bout par Julian Fellowes.

Et c’est donc quatre ans plus tard, après l’immense succès de la série, que les studios de productions américains et britanniques ont décidé d’en faire un film, sorte de cerise sur le gâteau pour tous les fans (et ils sont nombreux) de la série.

En reprenant les mêmes interprètes et le même scénariste, les producteurs ne risquaient pas grand-chose frottant dans le sens du poil les amateurs de la série. Heureusement, ils ne s’en sont pas tenus à faire juste un épisode de plus quatre ans plus tard. Bien au contraire, le scénario est suffisamment travaillé et intelligent pour être regardable par des néophytes et surtout être cohérent en tant que long métrage.

Mais on retrouve bien sûr dans DOWNTON ABBEY le film le même humour british magnifiquement servi par de très bon interprètes distillant des dialogues croustillants (ah, le “je lècherais même les timbres” de Maggie Smith!) et surtout on retrouve la thématique qui sous-tend toute la série: la lutte des classes chères à la Grande-Bretagne aristocratique. Très bien traduite,  cette thématique accompagnée d’une mise en scène très découpée dynamise bien l’ensemble et donne au film un tempo très différent d’un simple épisode de série.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...