Equipe:
Genre: Film de science-fiction
Date de sortie: 29/09/2009
Cotation: **** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Quartier Général du MNU (Multi-National United). Le département des affaires extra-terrestre a confié au MNU la gestion du problème du camp District 9, camp où les extra-terrestres, débarqués voici vingt ans sur terre à Johannesburg en Afrique du Sud, ont été parqués...

Notre critique:

En prenant comme point de départ un fait extraordinaire -le débarquement des extra-terrestres sur la Terre- et en le banalisant, le réalisateur/scénariste sud-africain Neill Blomkamp a réellement eu une première idée de génie.

La deuxième idée de génie est d’avoir rendu ce phénomène banal en utilisant la voie du faux reportage-fiction à la façon d’un CLOVERFIELD et de réussir à mêler celui-ci en douceur et sans heurter le spectateur à une fiction pure et dure.

Ensuite, le reste n’est plus qu’un jeu d’enfant que Neill Blomkamp a parfaitement maîtrisé: une mise en scène solide, alliée à un côté fable moraliste sur le racisme et la xénophobie vis-à-vis des ‘crevettes’ extra-terrestres, le tout doublé d’une bonne dose d’humour et d’un climat de série B survitaminée.

Produit entre autre par Peter Jackson qui a clairement eu le nez fin, DISTRICT 9 est un film d’anticipation parfaitement réussi, dans la plus pure tradition du genre, avec sa morale et son éclairage sur notre présent à la clé, mais aussi une bonne dose d’humour et de talent dans la mise en scène… Qui s’en plaindra!?

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...