Equipe: Agnès Feuvre, Arthur Harari, August Diehl, Hafed Benotman, Niels Schneider
Genre: Drame policier et psychologique
Date de sortie: 08/06/2016
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Jeune, Victor Ulmann a eu un accident en utilisant une meule à diamant et a perdu sa main droite. Aujourd’hui, il meurt d’une insuffisance rénale et laisse un fils, Pier Ulmann, qui fait des petits braquages de résidences plus ou moins riches...

Notre critique:

Premier long métrage de Arthur Harari, DIAMANT NOIR sent hélas trop le premier film pour être vraiment intéressant. Ce n’est pas tant la mise en scène qui pêche, mais plutôt un scénario faussement alambiqué qui mêle de multiples histoires: la boxe thaï, la famille, l’amour, les diamants, des voleurs, etc.

Et malheureusement, l’histoire principale, une histoire de vengeance d’un père renié par sa famille réalisée par son fils, est mal goupillée et peu crédible. Qui plus est les personnages eux-mêmes ont des réactions absurdes et forcées (sauf peut-être le personnage interprété par August Diehl) qui ne risquent pas de rendre le tout plus crédible.

On ne peut donc pas dire que DIAMANT NOIR soit une réussite tant il ne parvient jamais à tenir son sujet, ni à capter l’attention du spectateur.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...