Titre français: Troubled Water

Equipe:
Durée: 120‘
Genre: Drame
Date de sortie: 22/12/2009
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Un jeune garçon, Thomas, et son copain enlèvent un bébé durant un moment d'inattention de la mère. Hélas l'enfant mourra quelques instants plus tard. Beaucoup plus tard, Thomas a purgé sa peine et sort de prison. Et se met à chercher du travail comme joueur d'orgue au sein d'une église où la pasteur est une femme...

Notre critique:

Vous l’aurez compris en lisant le résumé, TROUBLED WATER est un film qui va explorer les recoins perdus de la sanction, la punition et son corollaire inévitable le pardon.

Thomas a payé sa dette envers la société et veut recommencer sa vie au sein de cette même société. Il se tient loin de tout ce qui pourrait le rapprocher de son passé délicat. En rencontrant la pasteur, Thomas s’imagine même pouvoir retrouver enfin une vie normale…

Sujet très lié à la religion, le récit de TROUBLED WATER tente de montrer que le pardon n’est pas une chose acquise même si on le souhaite et qu’on l’espère de tout son coeur. Et finalement ce n’est pas le pardon qui est difficile à obtenir mais bien l’expiation. Mais malheureusement le film en lui-même ne parvient pas, malgré une construction habile, à faire oublier ses lenteurs et son côté bien trop explicite qui ne rendent pas vraiment justice à l’ensemble du propos.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...