Réalisation: Kathryn Bigelow
Interprètes: John Boyega, Anthony Mackie, Algee Smith, Jacob Latimore
Scénario: Mark Boal

Durée: 143‘
Genre: Drame historique
Date de sortie: 11/10/2017
Cotation: *** (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

A Detroit, les afro-américains vivent dans des quartiers surpeuplés où les flics blancs sont connus pour leur agressivité. Les choses devraient changer, reste à savoir comment et quand?

Tout commence le 23 juin 1967 par une arrestation qui risque de tourner à l’émeute et qui va déclencher un mouvement de révolte dans tout Detroit. Tout commence par des images de fiction mêlées à des images d’archives car Katheryn Bigelow, pour son nouveau film 5 ans après le très documenté ZERO DARK THIRTY, s’attaque donc aux racines d’un mal, le racisme, qui, plus que jamais, ronge l’Amérique.

Pour coller le plus possible à la réalité, Bigelow filme DETROIT avec une caméra très mobile, façon reportage, les cadrages sont souvent larges pour donner de l’ampleur aux mouvements de foule, tout en maîtrisant toujours sa mise en scène en adéquation avec le fond de son récit. Et cela donne un film très réaliste qui entre largement en résonance avec les événements racistes actuels aux USA.

Se basant sur des faits réels dramatisés, DETROIT multiplie les sous-histoires en parallèle avec le récit principal, jouant sur les détails pour apporter une crédibilité à ce qui reste toujours une fiction. Bigelow suit ainsi une bande de Jazz men qui ne peut se produire pour cause des émeutes, sorte de récit dans le récit qui va permettre au spectateur de mieux s’ancrer dans l’Histoire.

Tout cela lui permet de balancer son récit entre l’intelligence et la bêtise présente dans les deux camps (que ce soit la police ou les noirs) sans porter d’autres jugements que les faits relatés. Toutefois la conclusion (les flics disculpés lors du procès) ne laissera aucun doute sur le résultat de cette révolte des quartiers pauvres de Detroit. Un résultat négatif qui hélas provoque encore de nombreux remous de nos jours…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou … extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains…