Equipe: Karyn Kusama, Matt Manfredi, Nicole Kidman, Phil Hay, Tatiana Maslany, Toby Kebbell
Durée: 121‘
Genre: Suspense policier, Thriller
Date de sortie: 13/03/2019
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

La détective Erin Bell se réveille avec une fameuse gueule de bois dans sa voiture et se rend directement sur les lieux d’un homicide. Elle est accueillie plus que froidement et se heurte directement à la police locale qui est déjà sur les lieux...

Notre critique:

En quatre longs métrages (GIRLFIGHT, AEON FLUX, JENNIFER’S BODY et THE INVITATION), la réalisatrice Karyn Kusama a démontré sa volonté de mettre en scène des films avec des personnages féminins forts, égales ou plus aux protagonistes masculins. Elle a aussi su se faire une place de réalisateur éclectique entre SF, horreur et drame ou mystère.

Si tous ses films ne sont pas de niveaux équivalents, ils ont en tout cas des constantes qui font que l’on peut s’intéresser à DESTROYER. Si l’on ajoute à cela, une Nicole Kidman, méconnaissable, dans le rôle principal de cette flic ravagée par l’alcool, obsédée par son passé d’infiltrée, on obtient un film intriguant de prime abord.

Bien sûr, on est très loin d’un “action movie” -mais plus proche d’un CHINATOWN- et le jeu de piste dans le présent conjoint avec les flashbacks s’ajoute aux intérêts généraux du film. Et même si DESTROYER est assez bavard et très introspectif, on se prend au jeu principalement grâce à une Nicole Kidman qui, à l’instar d’une Charlize Theron (dans MONSTER par exemple), s’est investie physiquement dans son personnage.

Tout cela pourrait donner un bon film si DESTROYER ne pêchait pas par un scénario plutôt maigrelet que ni le jeu de piste (simpliste), ni le talent de Nicole Kidman ne peuvent masquer. Dommage car Karyn Kusama a clairement quelque chose à dire dans ses mises en scènes et dans ses films…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...