Equipe:
Durée: 79‘
Genre:
Date de sortie: 22/12/1998
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Noël 1994.
Une réunion de famille qui tourne aux larmes. Dominique Cabrera, documentariste et réalisatrice de L'AUTRE COTE DE LA MER, traverse une période de dépression. Divorcée, elle cherche ses bornes, entre les médicaments, son fils partagé avec son ex-mari, et la volonté de trouver le bonheur. Depuis dix ans, elle consulte un psychologue. En 1995, elle va peut-être enfin trouver une thérapie.

rn

Noël 1994. Une femme désespérée prend sa caméra vidéo et filme son quotidien. Ses crises de boulimie, ses nuits d'insomnie, ses interrogations politiques (1995 est la fin du deuxième septennat de François Mitterrand), ses problèmes familiaux. Dominique Cabrera oscille entre la joie et les crises suicidaires. Aidée par ses proches, et surtout par le cinéma, elle se bat.

Notre critique:

DEMAIN ET ENCORE DEMAIN est filmé au couteau. Ce sont les images d’une vie brisée par le doute. Ce sont les images d’une époque et d’un pays. Ce sont les images d’un fils qui grandit et qui s’éloigne imperceptiblement de sa mère. La réalisatrice française compile en 79 minutes neuf mois d’errance. Plus qu’un journal, elle signe un récit servi par une superbe photographie. Le moindre rayon de soleil est sublimé et devient un refuge face à la maladie.

rn

DEMAIN ET ENCORE DEMAIN est un morceau de réalité intimiste, douloureux, mais chargé d’espoir. C’est aussi le portrait sensible d’une artiste qui a osé se mettre à nu devant sa caméra. Les scènes de ce journal ont été tournées en accord avec ses acteurs improvisés. Ce n’est pour autant pas un film de voyeurs. C’est une oeuvre spontanée destinée à ceux qui sont en quête d’humanité, malheureusement idéologiquement engagée.

A propos de l'auteur

Journaliste