Equipe:
Durée: 107‘
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 20/05/2008
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

New York. Toby vit dans la rue, dans le métro, partout où il peut dormir et manger. Mais un beau jour, sa route croise par hasard celle de Les Galantine, un paparazzi, qui le prend comme assistant et l'héberge chez lui pour un temps...

Notre critique:

Voici un film de 2006 qui refait soudain surface chez nous en 2008… Ah, les voies de la distribution des films sont souvent impénétrables… et souvent orientées par la qualité des films à distribuer.

Nous en avons encore la preuve ici avec ce DELIRIOUS qui ne parvient pas vraiment à convaincre. Entre comédie et fable, le récit manque de tenue et se saborde quelque peu en proposant un tournant dramatique inattendu à une vingtaine de minutes de la fin.

Si l’idée de mettre deux paumés ensemble, le sans abri et ce paparazzi qui croit faire partie des grands, et de propulser l’un dans le monde des people pendant que le voyeur reste en retrait est une idée séduisante et plutôt intéressante, le tout emprunte malheureusement un peu trop à droite et à gauche (PAPARAZZI, ALMOST FAMOUS ou même BEING JOHN MALKOVICH en sont de très bons exemples) sans réussir à faire passer sa touche personnelle.

Comme le couple LindonTimsit dans PAPARAZZI, le couple Steve BuscemiMichael Pitt (FUNNY GAMES U.S.) fonctionne très bien et tire réellement le film vers le haut en compensant heureusement une photographie qui fait plus téléfilm que long-métrage de cinéma. Et ce qui sauve aussi la mise est l’habileté du conte qui parvient à nous montrer la barrière ténue qui existe entre le factice de la célébrité et la dure réalité du quotidien alors que tout semble séparer l’un de l’autre…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...