Equipe:
Durée: 105‘
Genre: Drame
Date de sortie: 07/12/2010
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Emilie est patronne d'un salon de coiffure, les Intondables. Jean, homme à tout faire du salon, est follement épris de sa patronne. Il se décide alors à lui écrire une lettre anonyme enflammée...

Notre critique:

Que se passe-t-il lorsqu’une fille donne à sa mère une lettre d’amour qui lui était destinée afin de redonner un coup de fouet à sa maman qui ne se remet pas du départ et de la rupture avec son mari?
Sur ce quiproquo, Pierre Salvadori (HORS DE PRIX, déjà avec Audrey Tautou) brosse une comédie plutôt sympathique et bien soutenue par des comédiens de talent.
Nathalie Baye et Audrey Tautou forment ainsi un couple mère-fille très crédible avec un Sami Bouajila (HORS-LA-LOI, LA SAINTE VICTOIRE), formidable comédien multiforme, en amoureux transi.
DE VRAIS MENSONGES apparaît au premier abord comme une comédie légère où les quiproquos s’accumulent au fil du récit, en augmentant le potentiel comique, les coïncidences se succèdent comme dans toutes les comédies, mais les implications sont beaucoup moins légères.
C’est l’amour, la vérité et le mensonge qui sont passés sous le binoculaire d’un microscope plein d’humour et de tendresse pour au final montrer que seule la vérité devrait être importante à nos yeux… Tenons-nous le pour dit!

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...