Equipe: Gabriel Le Bomin, Isabelle Carré, Lambert Wilson, Olivier Gourmet, Valérie Ranson-Enguiale
Durée: 108‘
Genre: Drame historique
Date de sortie: 01/07/2020
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Avril 1940. A Colombey-Les-Deux-Eglises, Charles De Gaulle et toute sa famille sont ensembles dans leur propriété. Les temps sont difficiles et la situation très incertaine en France en ce début de guerre avec l’Allemagne...

Notre critique:

En se situant dans la période de guerre, DE GAULLE s’attache bien évidemment à la personnalité de Charles De Gaulle avant qu’il ne devienne celui que beaucoup d’entre nous connaissons: le chef de l’Etat Français…

On suit donc le De Gaulle d’abord colonel puis général, homme d’action qui pense que la France peut repousser l’ennemi s’opposant ainsi à un Pétain vieillissant et un président de la République faible et hésitant, Albert Lebrun.

Mais DE GAULLE, plus que se pencher sur le Général, s’attèle surtout à décrire les relations de ce dernier avec sa femme et sa famille. Le film, au-delà de la vision de l’homme de guerre, de celui qui va devenir hors-la-loi face au régime de Pétain, se veut donc une ode à l’homme de famille, celui qui aime sa fille trisomique, qui prend soin de sa femme mais aussi de sa fille et de son fils.

Le film est très factuel, avec un découpage qui renforce ce côté un peu plan-plan, limite téléfilm. Il est aussi clairement en forme de biopic “à la gloire de”, ce qui le rend plus lisse que ce à quoi on s’attendrait dans une biographie d’un personnage étonnant comme le grand Charles De  Gaulle.

Côté interprétation pas de grosses surprises avec Lambert Wilson (LES TRADUCTEURS), Isabelle Carré (L’ESPRIT DE FAMILLE) ou encore Olivier Gourmet (UNE INTIME CONVICTION). Tous les 3 servent leur personnage mais ne parviennent pas à générer plus d’émotions que le film n’en génère…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...