Equipe:
Durée: 90‘
Genre:
Date de sortie: 09/06/1998
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

L'ART DE GUERIR se penche et s'attarde sur la médecine tibétaine, l'une des plus remarquablement élaborée.

Notre critique:

Si la première demi-heure semble quelque peu confuse, à la rigueur sans véritable enjeu, la suite de ce documentaire prend forme et donne tout le corps nécessaire afin de démontrer avec fascination les pouvoirs d’une médecine quasi inconnue en Europe.

La science médicale tibétaine résulte du mélange de diverses influences indiennes. Sur cette base se sont greffés de nombreux emprunts à la médecine chinoise, comme la surprenante technique de diagnostic par la prise du poul, l’acupuncture…, tous compatibles avec les théories indiennes. Elle est également inséparable de la religion, s’enseignant dans des collèges monastiques tout en faisant partie des savoirs traditionnels, au même titre que la philosophie, la logique, la peinture religieuse… D’ailleurs, tous les grands médecins sont pour la plupart des moines ou des laïcs profondément croyants. Mais le mode de guérison n’a rien à voir avec une quelconque magie, qu’elle soit noire ou blanche, elle repose sur des méthodes scientifiques. Si certaines maladies peuvent révéler une origine psychique et requièrent effectivement des prières ou des cérémonies, ce type de cure est orientée vers des patients bouddhistes grâce à laquelle le médecin accélérera le processus réparateur en utilisant leur foi.

Après des études suisses, allemandes ou israéliennes sur les remèdes tibétains (tirés d’herbes, de fruits, de racines, de minéraux), il est ressorti que l’utilisation de cette médecine en combinaison avec l’occidentale pourrait apporter des résultats surprenants.

Nous suivons avec intérêt l’itinéraire d’un de ces moines-médecins, ses rencontres avec le Dalaï Lama, divers malades, ses élaborations de remèdes et le verdict de scientifiques européens.

Si ce documentaire revêt par moment un aspect un peu trop ésotérique et que son public cible est très restreint, il est néanmoins certain que ce dernier trouvera son plaisir en découvrant les extraordinaires vertus de cette médecine.

A propos de l'auteur

Journaliste