Equipe:
Durée: 97‘
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 22/04/2014
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Antoine, musicien, la quarantaine passée, n’est pas bien dans sa peau. Sans boulot, il prend, via une agence d’intérim, un poste de concierge dans un vieil immeuble parisien. C’est là qu’il va rencontrer Mathilde…

Notre critique:

Un personnage déprimé, lunaire rencontre une femme qui cherche à se rendre utile sans trop savoir comment faire dans une cour d’immeuble. Le parfait huis-clos pour un film de personnages…
Réalisé par Pierre Salvadori (HORS DE PRIX, LES APPRENTIS), DANS LA COUR est un film fondamentalement moderne car il explore tout en douceur et sensibilité le monde angoissant dans lequel nous vivons, monde qui fait de plus en plus de victimes dépressives.
Et l’intelligence du film est d’avoir choisi de poser son récit dans un microcosme propice, une cour d’immeuble où se concentrent les angoisses de chacun et plus particulièrement celle de Mathilde et d’Antoine, deux écorchés parmi tant d’autre.
On ne peut que se reconnaître, même partiellement, dans ses personnages merveilleusement interprétés par Catherine Deneuve et Gustave de Kervern (réalisateur de MAMMUTH, AALTRA ou LOUISE-MICHEL) qui nous font vivre avec talent les situations les plus absurdes que déclenchent leurs angoisses profondes.
Malaises et drôleries, humour et drame, plongée au centre d’une dépression, DANS LA COUR, c’est un peu tout cela, sans jamais de mélodrame appuyé ou de pathos, traité avec beaucoup d’humanité et de tendresse pour notre plus grand plaisir de spectateur.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...