Equipe:
Genre: Comédie
Date de sortie: 24/02/2009
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Cyprien est laid, maladroit et ignoré par ses collègues de travail. Par contre, il est très apprécié dans son cercle de geeks, les Godzilla...

Notre critique:

Elie Semoun a su, au fil de ses ‘petites annonces’ a su tisser une belle galerie de personnages tendres, obsédés, souvent à côté de leurs pompes dans laquelle la plupart d’entre nous se retrouve un moment ou un autre…

Personnage récurrent de ces petites annonces, Cyprien, le bigleux boutonneux complètement obsédé par les belles blondes à forte poitrine, se voit donc mis à l’honneur dans un long métrage qui porte son prénom. Mais heureusement, c’est la partie geek/nerd du personnage qui est ici renforcée et l’obsession qui passe plus ou moins à la trappe afin de donner plus de consistance à Cyprien.

Et l’on assiste donc à la vie affligeante d’un pauvre geek qui par un coup de déodorant magique va se retrouver dans la peau de Jack Price, un gars dont l’assurance et le charme va transformer la vie du triste Cyprien, à l’instar d’un Docteur Jekyll et Mr. Hyde.

Si le personnage est plein de tendresse et si Elie Semoun porte les deux personnages antinomiques à bout de bras, on regrettera malgré tout le côté beaucoup trop convenu de l’ensemble qui dénonce un peu facilement le jeu des apparences et du futile de notre société…

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...