Equipe: Guillermo del Toro, Jessica Chastain, Matthew Robbins, Mia Wasikowska, Tom Hiddleston
Durée: 119‘
Genre: Film d’'horreur
Date de sortie: 21/10/2015
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

19e siècle. Les fantômes existent. Edith Cushing en a vu pour la première fois alors qu'elle avait dix ans et que sa mère venait de succomber au choléra. C'était la nuit de sa mort... et sa mère est revenue la hanter pour la prévenir d'un grand danger...

Notre critique:

C’est en 1994 au Festival du Film Fantastique de Bruxelles que Guillermo Del Toro nous avait servi un CRONOS qui lui avait valu un Corbeau d’Argent et une estime indéfectible du public. Plus de 20 ans ont passé et les HELLBOY, BLADE II, MIMIC et autre PAN’S LABYRINTH sont venus montrer tout le savoir faire du réalisateur mexicain et son engagement sans failles au cinéma de genre.

Et CRIMSON PEAK est bien dans la lignée de cet amateur inconditionnel du fantastique. Car il n’y a pas de doute, c’est clairement un hommage au genre gothique qui a largement prévalu dans à la fin des années 50 et dans les années 60. Pour s’en convaincre, il suffit de noter le nom de l’héroïne -Cushing- incarnée par la diaphane Mia Wasikowska.

Si le scénario de CRIMSON PEAK pêche par un côté classique (c’est normal pour un hommage) et par un côté plutôt simple, Guillermo Del Toro met le paquet sur les effets spéciaux, sur des décors somptueux et sur une mise en scène qui installe et maintient une tension de bout en bout.

Pour le réalisateur, le proverbe “le diable est dans les détails” n’est pas une vaine sentence et les dialogues ciselés, les fantômes effrayants et particulièrement réussis, la maison, gothique par excellence, une Jessica Chastain inquiétante, tout est soigné jusque dans les moindres recoins de ce jeu de piste aux accents romantiques et menaçants. Du grand art et un bel hommage au cinéma d’horreur de papa…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...