Equipe:
Durée: 105‘
Genre: Suspense
Date de sortie: 29/01/2008
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Thomas Boyer amène son père, Charles, dans une clinique. Ce dernier, ancien commissaire de police, surnommé alors Cortex, est atteint d'Alzheimer depuis quelques années et nécessite des soins et un entourage spécialisés. Mais alors qu'il n'est là que depuis quelques jours, des disparitions et des morts surviennent dans la cli

Notre critique:

C’est une ambiance lourde et pesante à l’image de la chape de plomb sur la mémoire des patients de la clinique qui baigne l’ensemble de ce thriller réalisé par Nicolas Boukhriefv qui nous avait livré un petit polar bien torché: LE CONVOYEUR, et surtout porté par Alexandre Dujardin et Albert Dupontel.

A nouveau, ce CORTEX bénéficie d’une interprétation à la hauteur avec une performance magistrale d’André Dussolier et de Marthe Keller qui font une composition plutôt difficile de personnes atteintes d’Alzheimer. Agissant comme des automates décervelés, ils errent dans une clinique avec un tueur en série. Seul l’ex-commissaire, qui retrouve ses vieux automatismes, se rend compte du guêpier dans lequel il se trouve…

Malheureusement, les qualités de CORTEX s’arrêtent là et le manque de rythme associé à un scénario trop répétitif casse une bonne idée de départ servie par de bons acteurs et une mise en scène honorable.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...