Equipe:
Genre: Film d'animation
Date de sortie: 09/06/2009
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

De nouveaux occupants, Coraline et ses parents, arrivent au Palais Rose, une maison à appartements située au milieu des bois. A peine arrivée, la curieuse Coraline rencontre un de ses petits voisins Wybie Lovat...

Notre critique:

Henry Selick nous avait émerveillé avec son THE NIGHTMARE BEFORE CHRISTMAS basé sur une histoire de Tim Burton. Trois ans plus tard, son JAMES AND THE GIANT PEACH tiré d’un livre de Roald Dahl fonctionnait plutôt bien même si l’ensemble était moins convaincant.

Avec ce CORALINE, il retrouve un autre univers et surpasse son premier long métrage d’animation avec un monde merveilleusement magique qui nous embarque dans les délires de Coraline, une petite fille dont les parents, fort occupés, ne trouvent hélas pas le temps à lui consacrer.

Basculant entre l’univers ‘réel’ de Coraline et celui, fantasmé et magique, avec des parents ‘extraordinaires’, le récit touche non seulement au merveilleux mais aussi à la réalité de beaucoup d’enfants de nos sociétés modernes. Alliant imaginaire et cauchemar, la somptueuse animation réussit en permanence à nous faire entrer dans un monde fabuleux et souvent délirant.

Jusqu’à la morale finale de la fable, ce plaisir des yeux et des sens (servis par la superbe musique de Bruno Coulais) fait mouche et mérite bien sûr le déplacement en famille pour une vision qui laissera à tous un sourire de bonheur aux lèvres…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...