Equipe:
Durée: 85‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 23/05/2006
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Isa, Alice, Léa et Nina sont toutes les quatre inséparables. Liées par leur amitié autant que par leurs familles séfarades, leur vie est rythmée par les aléas du salon de beauté d'Isa, les régimes à répétition et les fêtes familiales et religieuses... Célibataires ou mariées, elles conjuguent avec habileté enfants à élever, histoires d'amour compliquées et nounou sans papier à pacser! Toujours belles, toujours drôles, toujours unies, elles essaient avant tout de rester elles-mêmes.

Notre critique:

La réalisatrice-scénariste Lisa Alessandrin nous propose un film au féminin situé en plein dans la communauté séfarade et qui aurait pu être intéressant si il s'était penché sur toutes les strates sociales de cette communauté.

Malheureusement, en choisissant des femmes aisées, sans vrais problèmes de la vraie vie, Lisa Alessandrin est passé à côté de son sujet et ne livre qu'un film de plus sur des femmes sans problèmes financiers. Elles ne parviennent pas à se lier en profondeur et c'est principalement la superficialité qui empêche Isa, Alice, Léa et Nina de se réaliser pleinement. Elles pensent au sexe sans arrêt car elles n'ont hélas rien d'autre à s'occuper. Et quel que soit leur mode de vie, leur choix est difficile parce qu'elles vivent dans la superficialité. En revenant à des valeurs vraies (les enfants, le respect de soi, etc), elles parviendront à se retrouver…

Film sans hommes (ou presque), COMME T'Y ES BELLE tient uniquement par la sympathie que l'on a d'emblée avec les quatre interprètes car la teneur de son sujet est bien trop superficielle pour qu'on s'y attache vraiment… Et c'est bien dommage.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...