Equipe:
Durée: 90‘
Genre:
Date de sortie: 07/10/1997
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

COMBAT DE FAUVES est une fable.

"Il était une fois... - donc - un publicitaire aux méthodes carnassières (Richard Bohringer) qui se retrouve coincé entre deux étages dans un vieil ascenseur. La propriétaire de l'immeuble désert (Ute Lemper) ne l'aide pas, mais joue avec lui comme avec une proie prise au piège. Pour sortir, il la menace, tente de la séduire, de la tromper, d'être sincère... Au bout de cette confrontation de plusieurs jours, l'homme ressort meilleur...

Notre critique:

Pour entrer dans COMBAT DE FAUVE, il faut accepter le principe du conte. Situation de départ aberrante… Dialogues sophistiqués et antiréalistes… Jeu décalé des seconds rôles… Plus les commentaires sur l’action prodigués par Papa Wemba qui apportent un peu de philosophie africaine…

Soit.

Il faut bien reconnaître que le conte est un art difficile. Toute cette sophistication accumulée rend COMBAT DE FAUVES bien artificiel. Et la morale finale, pleine de bonne volonté, (« oublions les valeurs agressives de notre époque, soyons plus humains ») n’en demeure pas moins une grosse évidence lourdement assénée.

C’est d’autant plus dommage car Benoît Lamy à vraiment su retirer le meilleur de ses comédiens principaux.

A propos de l'auteur

Christophe Bruynix
Journaliste

Lorsqu'il ne gère pas la présence web de ses clients, Christophe Bruynix dévore de la fiction sous toutes ses formes. Le temps restant, il photographie, médite, soulève des poids lourds, se débat contre un "régime flexible" (fichus carbs), et il imite très bien Godzilla.