Equipe: Alice Taglioni, Fabrice du Welz, Fathi Beddiar, Gérard Lanvin, Joey Starr, Ymanol Perset
Durée: 85‘
Genre: Film policier
Date de sortie: 30/09/2014
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Compétition internationale de tir de la police. Le jeune Vincent Milès, protégé du commandant Christian Chavez, y participe pour la France et remporte haut la main le concours. Surdoué dans l’exercice, mais cantonné à du travail de bureau, Vincent est un spécialiste des armes depuis tout jeune...

Notre critique:

“Quand on a un talent comme le vôtre, on règne en enfer, on ne sert pas au paradis”. Avec une phrase comme cela presque d’entrée de jeu, tout est dit. On est dans un cinéma de genre, un cinéma de mecs, un cinéma de guerre ouverte entre les différentes brigade de police où la vengeance pointe le bout de son nez à chaque plan.

On pense par moment à du Robert Enrico ou à un épisode de BRAQUO, et la mise en scène très dynamique et bien maîtrisée vient renforcer cette impression. L’interprétation musclée de Gérard Lanvin et de Joey Starr, alliée au caractère un peu androgyne de Ymanol Perset, confirme largement cette sensation.

Si ALLELUIA (qui n’est pas encore sorti, alors qu’il a été terminé avant) relève d’un film très personnel et proche de ce qu’a fait jusqu’à présent le réalisateur belge Fabrice Du Welz, COLT 45 sent beaucoup plus le film de commande même si on reste dans ce qu’aime certainement le réalisateur. Le scénario, très mince, n’est pas le point fort ce film qui repose souvent sur la caricature plus que sur la finesse de caractère des personnages.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...