Equipe: Alexandra Lamy, Barbara Halary-Lafond, Bruno Lavaine, Eric Lavaine, José Garcia, Michaël Youn
Durée: 100‘
Genre:
Date de sortie: 03/04/2019
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Béatrice Mazuret a rendez-vous avec son imprimeur pour voir enfin les dernières épreuves de son livre “la grand traversée” qui sort en septembre. Le livre raconte par le menu sa vie avec son mari depuis son accident vasculaire cérébral...

Notre critique:

Après 126 jours de coma profond, Frédéric Mazuret se réveille aveugle sans mémoire immédiate et sans souvenir d’avant 2015. Cerise sur le gâteau, son déficit d’inhibition lui fait dire tout ce qu’il pense et lui donne envie de manger tout ce qui passe. C’est là le point de départ du récit de CHAMBOULTOUT, un point de départ qui va servir de ressort comique pendant tout le film conjointement avec le côté révélateur du bouquin de Béatrice Mazuret.

Et quand Frédéric Mazuret est interprété par José Garcia, on se dit que ce dernier a dû tout bonnement se régaler. Malheureusement, il est probablement le seul -avec peut-être Alexandra Lamy– car très vite le spectateur se rend compte que les scénaristes manquent totalement de considération pour leurs personnages, les méprisant même en jouant de leurs déficiences comme d’un ressort comique.

Au final, on termine agacé par le fait que les personnages soient maltraités à ce point-là rendant quasi impossible tout empathie du spectateur pour eux. Et malgré quelques dialogues percutants, CHAMBOULTOUT ne fait pas rire, passant à côté des sujets qu’il aurait pu traiter: l’impact de la maladie de Frédéric sur son entourage ou encore l’effet des révélations du bouquins sur les amis du couple.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...