Equipe: Danielle Nicolet, David Stassen, Dwayne Johnson, Ike Barinholtz, Kevin Hart, Rawson Marshall Thurber
Durée: 107‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 24/08/2016
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Lycée Central, 20 ans plus tôt. Dans le vestiaire des garçons, des ados font une sale blague à un de leur copains, le gros Robbie qui est sous la douche. Pendant ce temps, dans le gymnase, Clavin Joyner reçoit une nouvelle fois le premier prix de l’école...

Notre critique:

20 ans plus tard, la réunion des anciens de l’école permet de constater que Calvin est devenu un simple comptable tandis que Robbie s’est transformé en une masse de muscles absolument incroyable. A partir de là, peut commencer CENTRAL INTELLIGENCE, buddy movie dans l’acceptation classique du terme, avec aussi tout ce que cela comporte de clichés.

Il faut dire qu’entre le noir gesticulant et hurlant et le blanc qui mène la danse, le film de Rawson Marshall Thurber (WE’RE THE MILLERS) fait dans la caricature et, hormis quelques bons mots et quelques bonnes idées plutôt rares, ce buddy movie ne décolle jamais même avec tous les efforts des deux interprètes principaux.

Dwayne -The Rock- Johnson (SAN ANDREAS) parvient à peine à éviter de rire jaune des gesticulations de Kevin Hart (RIDE ALONG, RIDE ALONG 2) qui tente (en vain) de dérider les zygomatiques du colosse et ceux des spectateurs.

Décidément, on ne peut pas dire que les comédies US de cet été auront volé très haut. On ne peut que vous conseiller d’aller vous dérider intelligemment avec TONI ERDMANN.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...