Equipe: Charles Berling, François Civil, Guillaume Gouix, Julie Peyr, Juliette Binoche, Marie-Ange Casta, Nicole Garcia, Safy Nebbou
Durée: 101‘
Genre: Drame
Date de sortie: 06/03/2019
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Claire Millaud suit une thérapie depuis un certain temps. Mais elle fait sa première séance avec la psy Catherine Bormans qui remplace son ancien thérapeute victime d’un AVC...

Notre critique:

Claire a 50 ans. Elle est divorcée, deux enfants et est enseignante. Elle a un amant occasionnel qui n’est pas vraiment amoureux d’elle et qui héberge temporairement un copain, Alex. Pour se rapprocher de Ludo, son amant, elle décide de séduire Alex en créant un faux profil Facebook, une femme de 24 ans, nommée Clara.

Vu comme ça, CELLE QUE VOUS CROYEZ, le nouveau film de Safy Nebbou (DANS LES FORETS DE SIBERIE, LE COU DE LA GIRAFE) semble très ancré dans le réalisme quotidien. Mais, c’est sans compter sur le réalisateur français, très doué dans la description d’atmosphères, qui va emmener le spectateur sur les traces des obsessions de son personnage principal (interprété avec conviction et sensualité perverse par Juliette Binoche).

Très vite, on se prend au chassé-croisé entre les échanges avec la psy et la réalité vécue par Claire et les autres protagonistes. Rapidement ce qui n’est qu’une sorte de jeu de la jalousie et de l’amour s’enferme dans un jeu du chat et de la souris, où la perversité gagne peu à peu du terrain. Le spectateur comme l’héroïne se retrouve pris au piège du personnage inventé sur les réseaux sociaux.

Dans ces temps troubles des “fake news” et des #MeeToo, CELLE QUE VOUS CROYEZ, adapté du roman éponyme (2016) de Camille Laurens, prend des allures de fable pas si innocente que ça, montrant à quel point la création d’un être fictif aux allures réalistes est parfaitement possible et surtout parfaitement dangereux.

Si l’atmosphère du film est dû à la qualité de la mise en scène, c’est aussi la qualité de l’interprétation qui donne une force supplémentaire au propos qui, sans cela, pourrait paraître anodin ou ennuyeux. La confrontation Binoche-Garcia ou l’élan passionné de François -Alex- Civil sont autant d’atouts et de raisons d’aller voir ce film situé un peu en dehors des sentiers battus du cinéma français actuel.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...