Titre français: Cars au pays des quatre roues

Equipe:
Durée: 116‘
Genre: Film d'animation
Date de sortie: 04/07/2006
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

C'est la grande course pour la "Piston Cup"... Les tenants du titre doivent faire face cette année à un petit nouveau qui n'a pas ses pistons dans son coffre: Lightning McQueen. Mais il a quelques gros défauts: trop sûr de lui, fort imbu de sa personne, le tout couronné par un ego grand comme un camion. Mais le destin va se charger de le remettre sur la bonne route...

Notre critique:

Dès les premières images, l'immersion est superbe… On s'y croirait, dans cette course de stock car; l'ambiance est absolument décoiffante et le rendu des voitures est parfait. L'équipe de Pixar ne travaille décidément pas au rabais et met la barre très haut dans la qualité des images de synthèse. L'expression des voitures en tant que personnages est formidable. L'idée même d'avoir utilisé le pare-brise pour mettre les yeux en lieu et place des habituels phares a permis aux animateurs de tantôt obtenir une voiture très réaliste (en occultant le pare-brise), tantôt d'obtenir un personnage animé en forme de voiture. Jouant à la fois sur le type, l'expression et les couleurs des automobiles, CARS offre un merveilleux éventail d'émotions et l'on finit par oublier qu'il n'y a que des véhicules et rien d'autre dans ces près de deux heures d'animation de synthèse. Côté histoire, outre l'énorme critique sous-jacente de la célébrité obtenue au travers des média, CARS véhicule (sans jeu de mot laid) son pesant de relents de souvenirs et de regrets du passé: vive la route 66 et à bas l'autoroute, le tout sur une musique des sixties. Mais l'humour, l'ironie et une pointe de cynisme sont omniprésents complétant le tableau avec bonheur… Et comme toujours chez Pixar, la morale est respectée et le spectacle sur l'écran est aussi bien pour les petits que pour les grands. Alors, pourquoi bouder son plaisir?

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...