Titre français: Capitaine Phillips

Equipe:
Durée: 134‘
Genre: Drame
Date de sortie: 03/12/2013
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Vermont, 28 mars 2009. Le capitaine de la marine marchande, Richard Phillips, part de chez lui pour prendre le commandement d’un bateau pour une nouvelle assignation… Mais cette fois-ci le voyage ne sera pas aussi simple que d’habitude.

Notre critique:

Quand on connaît la filmographie du réalisateur Paul Greengrass (THE BOURNE SUPREMACY, THE BOURNE ULTIMATUM ou THE GREEN ZONE), on connaît aussi son sens du détail et son excellent travail sur les scènes d’action. On pouvait donc s’attendre à une adaptation réussie d’un fait divers de piraterie par des somaliens en 2009.
Et l’on n’est pas déçu! Greengrass nous propose des plans serrés pour coller aux personnages, pour traduire la pression des pirates et les tensions entre les protagonistes. Il tient son script de main de fer et fait un sans faute dans le détail des opérations remarquablement documentées et crédibles. Tout cela donne un CAPTAIN PHILLIPS dont la tension est parfaitement distillée tout au long d’un récit de plus de deux heures qui passent comme une fleur.
Pour donner corps à cette mise en scène qui oscille habilement entre exaltation et scènes de détail plus intimistes, Tom Hanks compose son personnage de capitaine avec la même rigueur. Il parvient à créer un homme entre doutes et certitudes, un homme qui assume son commandement avec honneur et dévouement. A côté de lui, tout le reste des interprètes, du plus petit au plus grand rôle, donne une crédibilité supplémentaire si il en fallait… Du grand cinéma qui parvient à divertir tout en édifiant…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...