Equipe: Dolly Wells, Jeff Whitty, Marielle Heller, Melissa McCarthy, Nicole Holofcener, Richard E. Grant
Durée: 106‘
Genre: Drame biographique
Date de sortie: 06/02/2019
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

1991, 3h30 du matin. Lee Israel se fait renvoyer du journal où elle travaille et rentre dans son (très) modeste appartement pour dormir et ruminer sur son existence misérable d’auteur de biographies que personne ne lit.

Notre critique:

Tiré d’une histoire vraie, CAN YOU EVER FORGIVE ME? est un drame plutôt sentimental filmé en douceur et qui prend son temps pour arriver à poser son sujet sans précipitations. Le récit amène  donc peu à peu ce qui va conduire cette écrivaine désabusée, bafouée même (son éditrice se moque d’elle) à contrefaire de fausses lettres d’hommes et femmes célèbres.

Film sur la solitude -pas seulement celle de l’écrivain, CAN YOU FORGIVE ME? fait se rencontrer deux solitaires, Jack et Lee. Parfaitement retranscrite grâce à la qualité des interprétations de Melissa McCarthy (THE HAPPY TIME MURDERS, GHOSTBUSTERS) et Richard E. Grant (LOGAN, JACKIE), la solitude est aussi le point d’entrée pour décrire des personnes sensibles qui se cachent derrière une façade, le cynisme ou un côté désabusé.

Original, tant par son sujet que pas son tempo, CAN YOU EVER FORGIVE ME?, réalisée par une femme, est un film sensible, pas forcément édifiant -même si le parcours de cette femme est surprenant- mais aussi un film qui invite à la réflexion sur une société qui tant à isoler les gens, spécialement quand ils sont pour une raison ou une autre en dehors des sentiers battus.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...