Titre français: The Boy: La malédiction de Brahms

Equipe: Christopher Convery, Katie Holmes, Owain Yeoman, Stacey Menear, William Brent Bell
Durée: 86‘
Genre: Film d’'horreur
Date de sortie: 26/02/2020
Cotation: oo (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Londres. Alors qu’elle rentre chez elle le soir, Lisa est accueillie par son fils qui s’était caché pour lui faire une surprise. Et son mari la prévient par téléphone pour lui dire qu’il rentrera tard encore une fois cette semaine...

Notre critique:

Bon, on ne va pas s’appesantir ni se voiler la face: BRAHMS: THE BOY II (ou en français The Boy: la malédiction de Brahms) n’aurait jamais dû voir le jour… Car même si c’est le duo du premier (William Brent Bell et Stacey Menear) qui reprend ce nouvel opus, il eut été plutôt sage de considérer que le succès de THE BOY était dû à son originalité et qu’une suite n’apporterait pas grand-chose de nouveau sur ce point, au contraire.

Hélas, les studios, sans doute contents des résultats du box office de THE BOY (plus ou moins 75 millions de dollars pour un budget d’une dizaine de millions), ont cru bon de remettre le couvert et de nous concocter un scénario inutile bourré de “jump scare” courus d’avance, le tout enrobé d’une mise en scène traditionnelle sans grosse surprise.

Entre la terreur de Katie Holmes et la méchante poupée, le spectateur n’a que le choix de l’ennui pendant près d’une heure trente de film où il ne se passe presque rien. La fin ouverte est finalement ce qui fait le plus peur dans le film, car l’idée même d’un troisième opus est terrorisante…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...