Equipe:
Durée: 100‘
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 09/12/2014
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Alors qu’un grand concours d’harmonie a lieu à Bruxelles, l’équipe flamande Sint-Cecilia et celle, wallonne, En Avant, s’affrontent pour faire partie de la finale européenne. Grâce à leurs talents respectifs, elles parviennent toutes les deux à être sélectionnées.

Notre critique:

BRABANÇONNE, c’est un film comme seule la Belgique peut en produire! Imaginer un instant une comédie musicale 50% flamande et 50% wallonne en forme de conte de fées qui se veut un hymne au rassemblement, le tout au milieu d’une réalité où se multiplie les grèves et où l’union belge n’a jamais été autant menacée! Il faut bien l’avouer seul l’esprit de dérision de ce plat pays est capable d’une telle pirouette…
Vincent Bal, toujours très proche du conte de fées (MINOES, MAN VAN STAAL), est le réalisateur parfait pour ce conte communautaire qui tente à tout prix de montrer que la Belgique dans son ensemble à encore un avenir. Et heureusement, il assume totalement sa fable et sa vision naïve d’un pays dont un certain nombre de politiques veulent la mort. Et c’est ce côté jusqu’au boutiste de ce conte qui force l’admiration en dépit d’une réalisation et d’une histoire plutôt classiques.
Car sa croyance en un humanisme à la belge force l’admiration mais pourrait faire sourire ceux qui, réalistes, ont quelques difficultés à croire en ce conte de fées bon enfant. Mais finalement, peu importe, espérons que bon nombre de belges voudront y croire à l’approche de Noël…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...