Equipe: Woody Allen
Durée: 98‘
Genre: Comédie romantique
Date de sortie: 06/08/2013
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Après avoir vécu une vie de richesse avec son mari Hal, Jasmine est contrainte de retourner chez sa soeur Ginger suite à la faillite frauduleuse de celui-ci et son suicide...

Notre critique:

Comme d’habitude avec Woody Allen, BLUE JASMINE est une étude de moeurs avec tromperie, adultère et un soupçon -beaucoup plus rare par contre- de lutte des classes.
Mais ce n’est pas le seul côté inhabituel de ce Woody version 2013 qui semble vouloir se démarquer de ses productions récentes. A l’instar des derniers films, il retourne enfin aux Etats-Unis tout en quittant sa chère côte Est pour San Francisco. Il plonge aussi dans un drame plus profond dans lequel il évite ses dialogues sarcastiques et cyniques frappés d’humour noir pour laisser la place à la dépression qui frappe son héroïne principale.
Servi merveilleusement par Cate Blanchett, BLUE JASMINE semble être une sorte de parenthèse dans la filmographie de Woody Allen tant par la qualité des dialogues que par celle du récit. Et on espère que sa verve va lui revenir bien vite pour notre plus grand plaisir…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...