Equipe:
Durée: 91‘
Genre:
Date de sortie: 07/07/2009
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Tokyo, 1970. Dans le métro, une jeune fille combat un homme au sabre et le tue. Saya -c'est le nom de la jeune fille- est une chasseuse de vampires. Mais elle est aussi accessoirement une vampire...

 

Notre critique:

Adapté du dessin animé japonais homonyme de 2000, BLOOD: THE LAST VAMPIRE aurait pu être un long métrage fantastique très réussi.

Le mélange historique de fond entre japonais et militaires américains basés au Japon dans les années 70, l’originalité du personnage de Saya, la jeune fille vampire elle-même, mais tueuse de vampires (un peu à la façon de BLADE), un démon féminin, l’Onigen, tout cela aurait pu contribué à une belle réussite dans le genre.

Mais malheureusement, des effets spéciaux principalement en images de synthèse (les monstres notamment) très peu crédibles, un sang qui gicle de manière trop BD, un réalisateur français, Chris Nahon, qui avait déjà planté le roman de Grangé voici quatre ans sont autant de problèmes qui viennent gâcher cette originalité du fond qui aurait sans aucun doute, dans d’autres mains, pu hisser ce film beaucoup plus haut…

 

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...