Titre français: Le Chevalier Black

Equipe:
Durée: 95‘
Genre:
Date de sortie: 02/04/2002
Cotation: oo (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Jamal Walker (MARTIN LAWRENCE), un type plein de projets et à la langue bien pendue, se contentente pour l’instant d’un job de balayeur dans un parc d’attractions médiéval.
Après avoir malencontreusement glissé dans les douves fétides du parc, Jamal remonte le temps et atterrit en Angleterre au 14ème siècle, dans un monde de chevaliers régi par un roi cruel et des damoiselles en danger. Le Moyen-Age ne sera plus jamais le même après le passage de Jamal! Grâce à son bon sens de la rue et à son attitude ultra cool il va aider un chevalier sans le sou et une jolie jeune femme à détrôner un seigneur tyrannique...

Notre critique:

Pouvions-nous espérer voir un chef-d’oeuvre quand un scénario projette un technicien de surface ricain et black dans un environnement moyenâgeux et anglais? Si la question suscite un intérêt fort aléatoire, le sujet a déjà une redoutable capacité à draguer l’ouvrage du côté des navetons. Là, le doute n’est pas permis!

C’est donc Martin Lawrence qui s’y colle. Cet Eddie Murphy des quartiers défavorisés de la banlieue de Los Angeles, ce Will Smith gonflé à la cortisone, dope son film à la connerie. Les décalages de circonstances sont bien évidemment légions. Mais le tout est servi avec une telle fraîcheur, un tel savoir-faire que les gags (???) s’avèrent d’une saveur similaire à une poilade entre pochetrons au bal musette du samedi soir à Nassogne. Et le navrant de faire place à l’affligeant! On ne rit pas avec BLACK KNIGHT, on pleure de devoir se farcir cette masse informe et sans substance en guise de distraction. Et de voir Tom Wilkinson (THE FULL MONTY, IN THE BEDROOM) se fourvoyer dans les latrines de la production américaine est des plus décevants. Mais comme dirait l’autre: « Il faut bien que tout le monde mange! ». Ouaip, ainsi va le monde. Effrayant, non?

A propos de l'auteur

Journaliste