Equipe: Amy Adams, Christoph Waltz, Danny Huston, Larry Karaszewski, Scott Alexander, Tim Burton
Durée: 106‘
Genre: Drame biographique
Date de sortie: 17/03/2015
(cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Caroline du Nord, 1958. Margaret Ulbricht quitte son étouffant mari en emmenant avec elle sa fille Jane. Elle part s’installer à San Francisco...

Notre critique:

Alors qu’elle a quitté son mari, Margaret va rencontrer Walter Keane, personnage mythomane par excellence, qui va s’approprier les étonnantes toiles (représentant des enfants aux grands yeux) de celle-ci et mener une carrière dans la lumière tandis que Margaret va se retrouver cloitrer et exploiter.

L’intérêt de BIG EYES, le nouveau film de Tim Burton, est double. D’une part, montrer que Burton peut aussi de temps à autre entrer de plein pied dans la réalité, d’autre part de montrer que la place de la femme dans la société n’a pas toujours été ce qu’elle est maintenant.

A ce dernier égard, l’illustration des rapports hommes-femmes des années 60 est plus que parlant lorsque l’on voit à quel point Margaret se retrouve soumise à son nouveau mari et accepte sans broncher cet anonymat qu’il lui propose sans en rougir.

Et si Amy Adams porte bien en elle cette femme à la fois forte et en avance sur son temps, en parallèle avec le poids des convenances de cette époque, Christoph Waltz joue son personnage dans un registre qui n’est pas en adéquation avec le ton de l’ensemble du film (faisant trop Quentin et pas assez Tim) pour que le couple -même si il est conflictuel- ne fonctionne bien.

Enfin, le procès final, un peu grand guignol, dans lequel Tim Burton semble se perdre un peu, n’ajoute rien à l’affaire, si ce n’est alourdir un film qui avait pourtant su garder sa légèreté dans le drame qui a frappé cette artiste étonnante qu’est Margaret Keane.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...