Equipe:
Durée: 105‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 09/09/2003
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Comme tous les citadins, Caroline et Bertrand souffrent d'un mal bien connu: le stress... Mais ils ont décidé de se sortir de la vie infernale parisienne en achetant à une de leurs amies, Sophie, un gîte rural en Provence. Tout serait pour le mieux si à leur arrivée sur place, ils n'apprenaient pas que Sophie a laissé tout en plan pour partir avec l'homme de sa vie. A eux de se débrouiller...

Notre critique:

Après FILLES PERDUES CHEVEUX GRAS et quelques 21 court-métrages, Claude Duty livre avec BIENVENUE AU GITE une comédie sur un sujet des années 70: le retour à la campagne des citadins intellectuels en mal de verdure et de soi-disant calme. Ce que ces gens-là ne savaient pas à l’époque, ou dans le film de Duty, est parfaitement illustré par une phrase d’un des protagonistes: « vous avez voulu tourner une page mais vous l’avez tournée trop vite et vous l’avez arrachée ». Partir, changer, résulte plus d’un état d’esprit que d’une volonté. Et Claude Duty se sert de ce décalage entre illusion et réalité des choix pour créer un univers attachant et drôle.

BIENVENUE AU GITE ne répond pas à des critères conventionnels, cassant parfois un peu trop certaines situations en les amenant beaucoup trop lentement. De même, certaines ellipses tombent aussi bizarrement et rendent ainsi le récit boiteux. Enfin, on regrettera que le propos soit trop caricatural même si l’ensemble est drôle et souvent servi par de bons dialogues.

Le réalisateur Philippe Harel s’octroie de petites vacances en interprétant avec beaucoup de talent Bertrand, un citadin qui finalement se sent bien dans sa peau à la campagne et y trouve son épanouissement. Marina Fois devient tout doucement l’actrice fétiche de Duty et balade son ton inimitable et ses névroses dans un personnage stressé et malade de la ville.

Globalement donc, BIENVENUE AU GITE est une oeuvrette sympathique qui pêche hélas par des imperfections dans sa forme plus que dans son fond mais finalement Claude Duty n’en est qu’à son deuxième long métrage…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...