Titre français: Ma vie avec Liberace

Equipe:
Durée: 118‘
Genre: Drame
Date de sortie: 29/10/2013
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

1977, USA, dans un bar gay. Bob et Scott font connaissance. Scott dresse des chiens pour le tournage de films. Bob propose alors à Scott d'aller voir un spectacle de piano de Liberace à Las Vegas...

Notre critique:

Prévu à l’origine pour une sortie cinéma aux Etats-Unis, BEHIND THE CANDELABRA, jugé trop ‘gay’ par Hollywood, s’est vu repris par HBO et diffusé comme téléfilm. Heureusement, le reste du monde ne semble pas trop s’émouvoir du côté ‘gay’ du film et nous bénéficions donc d’une distribution en salles du dernier Steven Soderbergh.
Biographie du musicien de music-hall Liberace, pianiste virtuose et homme extravagant et égocentrique,  surtout connu en Amérique du Nord, BEHIND THE CANDELABRA est une biographie classique qui bénéficie de la virtuosité de Soderbergh mais surtout de l’extraordinaire numéro d’interprètes de Michael Douglas et Matt Damon, plus vrais que nature dans un rôle de couple homosexuel de pure composition.
Inspiré des mémoires de Scott Thorson, compagnon de Liberace pendant plus de 10 ans, le film, avant d’être une partie de biographie, est surtout le portrait d’une relation homosexuelle avec un homme fantasque, sorte de caricature kitchissime du gay, plus à l’écoute de lui-même que du reste du monde.
Si l’on appréciera sans aucun doute de ce côté-ci de l’Atlantique la performance des comédiens, l’absence de repères et de connaissances du phénomène Liberace réduit quand même considérablement l’intérêt du récit qui joue aussi sur la duplicité du pianiste entre sa vie privée et sa vie publique.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...