Titre français: Endiablé

Equipe:
Durée: 93‘
Genre:
Date de sortie: 30/01/2001
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Elliot Richards (Brendan Fraser) est ce que l'on pourrait appeler un attardé social... Totalement impopulaire à son boulot, complètement solitaire, il passe son existence à rêver de sa jolie collègue, Alison Gardner (Frances O'Connor), sans jamais parvenir à lui déclarer sa flamme. Mais voilà qu'un beau jour, alors qu'il implore qui veut l'entendre, une superbe créature (Elizabeth Hurley), se pésentant comme le Diable, lui propose de réaliser 7 voeux...

Notre critique:

Remake du film de 1967 du même nom réalisé par Stanley Donen avec Dudley Moore et Peter Cook, BEDAZZLED est un divertissement beaucoup moins amusant que l’original et qui doit plus aux charmes de son diable féminin qu’à la qualité des dialogues. Et c’est dommage car on n’aurait pu attendre d’Harold Ramis (GROUNDHOG DAY, ANALYZE THIS) qu’il arrive à nous trousser une de ces comédies sympathiques dont il a le secret.

Reste donc le charme incomparable de la plastique parfaite d’Elizabeth Hurley associée à un accent british des plus séduisants (à écouter en v.o. donc!), la qualité de l’interprétation et des transformations de Brendan Fraser qui agrémentent donc la vision d’un film distrayant mais facilement oubliable…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...