Equipe:
Durée: 120‘
Genre: Drame biographique
Date de sortie: 25/12/2007
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

A l'aube de ses vingt ans, la jeune écrivain britannique Jane Austen (Anne Hathaway) tombe amoureuse pour la première fois. La passion qu'elle vit avec Tom Lefroy (James McAvoy), un boxeur irlandais sans le sou, lui apporte une inspiration débordante pour ses romans. Mais le bonheur ne peut être éternel car leur différence de milieu et de statut social va rendre leur relation impossible…

Notre critique:

BECOMING JANE pourrait être l’histoire d’une jeune fille brillante, naïve et campagnarde qui tombe amoureuse d’un jeune homme citadin et plutôt débauché… si ce n’était aussi une partie de l’histoire d’une des plus célèbres romancières anglaises, Jane Austen.

Mais c’est aussi un témoignage de plus sur une jeune femme qui a bousculé les convenances à une époque où les femmes n’avaient pas grand-chose à dire, une jeune femme qui a osé un amour fou contraire à tout ce que morale, religion et autres autorisaient. BECOMING JANE montre à quel point il était difficile d’être une femme indépendante au 19e siècle…

Film ‘british’ jusqu’au bout des ongles, réalisé par Julian Jarold surtout connu pour ses réalisations télé, BECOMING JANE est une analyse fine d’une certaine époque, très bien interprété par Anne Hathaway, mais qui ne vaut pas les films d’un James Ivory et qui ne fait pas preuve hélas d’une grande originalité cinématographique.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...