Equipe: Carol Noble, Dane DeHaan, Elle Fanning, Eric Summer, Maddie Ziegler, Éric Warin
Durée: 99‘
Genre: Film d'animation
Date de sortie: 14/12/2016
Cotation: * (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

En 1879. Félicie et Victor ont décidé qu’ils s’enfuiront un jour ensemble de l’orphelinat pour partir tenter leur chance à Paris. Félicie rêve de devenir danseuse et Victor rêve d’inventer des machines plus incroyables les unes que les autres...

Notre critique:

Et voici une co-production franco-canadienne dans le domaine de l’animation, domaine souvent réservé (en terme de production en tous les cas) aux USA qui cannibalisent souvent nos écrans en cette période de fête.

BALLERINA est donc une nouvelle tentative des européens à imposer une animation en images de synthèse, le tout en langue anglaise afin de venir concurrencer les US sur leur terrain. Et si l’on sait que la qualité des studios européens en matière technique est au-dessus de la moyenne, on a l’impression que les budgets ne mettent pas suffisamment l’accent sur la qualité du scénario et des personnages.

C’est ce qui arrive quand, au lieu de faire de l’artisanat (genre LES TRIPLETTES DE BELLEVILLE), on tente de concurrencer un genre bien établi. BALLERINA tombe donc hélas dans le piège en nous déroulant une excellente animation sur une histoire basique en forme de conte sur la possible réalisation des rêves.

On regrettera donc ce scénario simpliste qui ne contient aucune surprise du début à la fin laissant dans les pupilles des adultes un large goût de trop peu, mais il est fort possible que les jeunes enfants soient plutôt charmés par une animation virevoltante.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...