Titre français: Mères indignes

Equipe: Jon Lucas, Kathryn Hahn, Kristen Bell, Mila Kunis, Scott Moore
Durée: 101‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 03/08/2016
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Chicago. Amy Mitchell a eu son premier enfant à 20 ans et depuis, elle n’a plus un moment pour elle et est toujours en retard. Elle court toute la journée et pense au moins une fois par jour être la pire mère de toutes...

Notre critique:

Un vent de révolte souffle sur Hollywood qui se met à faire des films qui glorifient les BAD MOMS (littéralement les mauvaises mères). Mais où va-t-on si même l’Amérique moyenne imagine que vouloir à tout prix être une bonne mère n’est pas viable!

Qu’on se rassure, BAD MOMS, malgré quelques dialogues bien tapés, enfonce largement des portes ouvertes et quand les ‘mauvaises’ mères se lâchent, cela ne fait pas de vagues. On reste dans la comédie très comme il faut, malgré le dérapage de ces mères qui en ont marre de la tyrannie de leurs enfants (et de leurs maris aussi pendant qu’on y est). Malheureusement tous les clichés sont de la partie et au final, si on pouvait croire au début à un film un (petit) peu féministe, on assiste plutôt à un défilé de réflexions sexistes, à peine sauvées par le charme et la vitalité de Mila Kunis (JUPITER ASCENDING, BLACK SWAN).

Quand on songe qu’il a fallu deux réalisateurs et deux scénaristes pour concocter BAD MOMS, il y a de quoi s’interroger sur le niveau de réalisation et de scénario à Hollywood. Heureusement, il y a quand même quelque chose à sauver de l’ensemble, ce sont les interviews des vraies mères des actrices durant le générique: c’est drôle et en même temps plus instructifs que l’on pourrait le croire… en tout cas plus instructif que le reste du film…

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...