Réalisation: James Cameron
Interprètes: Sam Worthington, Zoe Saldana, Sigourney Weaver, Michelle Rodriguez
Scénario: James Cameron

Genre: Film de science-fiction
Date de sortie: 15/12/2009
Cotation: **** (de ooo -restez chez vous- à **** -rdv de toute urgence au cinéma)

Dans le futur. Après la mort de son frère jumeau, un chercheur qui travaillait sur un projet militaire, Jake Sully, marine US, s'engage à sa place et se rend sur Pandora, une planète où les humains ont trouvé d'importante source de minerais. Handicapé, Jake est envoyé sur place pour 'piloter' un avatar, une créature artificielle, mélange d'ADN humain et d'ADN de Na'Vi les natifs de Pandora...

12 ans après TITANIC, James Cameron revient sur le devant de la scène avec un film qui marquera sans aucun doute à nouveau d’une pierre blanche l’histoire du cinéma. Avec cet AVATAR dont le budget se situerait entre 300 et 400 millions de dollars, Cameron livre un film dont il rêve depuis 1995, un petit peu avant la sortie de TITANIC.

Mêlant personnages réels et images de synthèse (à hauteur de 40/60) et projeté en 3D, AVATAR est un véritable défi de bout en bout. Et les défis, c’est quelque chose que connaît bien Cameron!

Ce qui frappe dès les premières images, c’est le sens du détail. Chaque écran d’ordinateur, chaque plante de Pandora, chaque créature est parfaitement soigné. Et l’incorporation des images de synthèse -qu’elles soient en capture de performance ou autres- et des images réelles n’a jamais atteint ce degré de perfection. Quant l’utilisation de la 3D, elle est rigoureuse et utilisée seulement sur les objets qui le nécessitent. En clair, les 300 millions de budget estimé ont visiblement été employés à bon escient pour concevoir un film unique en son genre!

Tout cela est bien beau mais le perfectionnisme d’un réalisateur comme Cameron ne s’arrête pas là et, même si AVATAR ne recevra pas l’Oscar du meilleur scénario, il s’est fait un devoir de concocter un scénario qui tient la route, jouant, bien sûr, sur la vague écologique bien de notre temps, attaquant de front l’ineffable bêtise humaine et sa propension à guerroyer pour un oui ou pour un non… Les personnages sont consistants et possèdent tous une certaine profondeur bien supportée par des interprètes à la hauteur (Sam Worthington et Sigourney Weaver notamment).

Et c’est tout cela qui fait d’AVATAR (et de la prochaine production du même type: BATTLE ANGEL) un véritable jalon en matière de cinéma en images de synthèse et de tournage en 3D!

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou … extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains…