Equipe:
Durée: 84‘
Genre: Comédie dramatique
Date de sortie: 24/05/2005
Cotation: o (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Gérard, patron de restaurant, se marie. La fête bat son plein lorsque le téléphone sonne. Un de leurs meilleurs amis vient de mourir dans un accident de voiture... 14 mois plus tard, Aurélia réunit à nouveau tous les amis qui ne se sont plus vus depuis un an. La fête peut commencer mais il n'est pas sûr que l'on s'amuse beaucoup...

Notre critique:

AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD est la parfaite illustration qu’il n’est pas facile de faire du Claude Sautet en s’appelant Laurent Dussaux. Avec cette histoire de groupe qui ne repose que sur les personnages et uniquement sur eux, cette tranche de vie faisant suite à une brisure (la mort de Ben) qui a éclaté un groupe d’amis, Dussaux, réalisateur télé, s’approprie un chassé-croisé de protagonistes en suivant chacun d’entre eux dans leurs déambulations afin de lier des mini-récits entre eux.
Malheureusement, il ne parvient pas vraiment à ses fins, sa mise en scène mécanique n’étant qu’à peine compensée par le talent de ses acteurs. Et même si Emilie Dequenne est radieuse et cynique à la fois en nympho désabusée très loin de son rôle de Rosetta et Frédéric Diefenthal (TAXI I, II et III) étonnant dans un rôle plus dramatique, la sauce ne prend pas et l’on ne parvient pas à rentrer dans le récit…

Pourtant ce sujet qui tourne autour de l’amour, du couple et de toutes les difficultés inhérentes aux interférences entre amitié et amour était une très bonne base pour un récit vérité. « Il n’y a que la vérité qui permet d’avancer » est en quelque sorte le leitmotiv, mal utilisé hélas, de tous les personnages comme si leur amitié se devait d’être le catalyseur de cette vérité. AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD aurait aussi pu être un constat troublant sur une génération de trentenaires à qui l’amour, l’attachement et les sentiments font peur… ‘Aurait pu’ car hélas le film passe à côté de beaucoup de tentatives en casant de ci de là quelques bonnes trouvailles comme celle du foutage de gueule en pleine partie de baby foot…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...