Equipe:
Durée: 122‘
Genre: Drame
Date de sortie: 13/11/2012
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

1971. Non loin de Paris. Des élèves sur les bancs de l'école. A peine les cours sont-ils finis qu'ils quittent le lycée et vont manifester. Mais très vite la police contre-attaque, les roue de coups et de grandes lacrymogènes...

Notre critique:

Si 1968 avait fait exploser un peu tout en France, il serait simpliste de penser que la révolution présente dans l’air à très fortes doses se soit arrêtée à l’aube de 1969 ou même des années qui ont suivi sans jamais contaminer les esprits les plus jeunes.

Et c’est ce qu’Olivier Assayas a voulu partager dans ce récit semi-autobiographique d’APRES MAI: les élans qui continuent à porter des jeunes gens qui pensent pouvoir révolutionner le monde et le modeler à leur façon comme l’ont fait d’autres quelques années auparavant.

Et même si le film d’Assayas ne s’appesantit pas sur les motivations profondes de chacun et si il montre à quel point les idéaux peuvent être complexes et même parfois confus, il est aussi une formidable vision sur les moteurs de la jeunesse que ce soit l’amour ou un extrémisme parfois incompréhensible pour leurs aînés.

Le casting jeune (bien sûr!) révèle pas mal de futurs pointures du cinéma français qu’il nous faudra suivre attentivement dans les prochaines années à commencer par Lola Créton (déjà remarquée dans UN AMOUR DE JEUNESSE) ou Clément Métayer dont c’est le premier rôle au cinéma…

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...