Equipe: Adriana Ugarte, Daniel Auteuil, Florian Zeller, Gérard Depardieu, Sandrine Kiberlain
Durée: 84‘
Genre: Comédie
Date de sortie: 02/05/2018
Cotation: ** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Daniel rencontre Patrick, un vieil ami, par hasard dans la rue et il l’invite à venir manger chez lui le samedi suivant. Patrick viendrait avec sa nouvelle compagne Emma, mais Daniel a peur qu’Isabelle sa femme soit furieuse car l’ex-femme de Patrick était une amie d’Isabelle.

Notre critique:

Après avoir signé derrière la caméra trois adaptations de Pagnol (FANNY, MARIUS, LA FILLE DU PUISATIER), Daniel Auteuil adapte cette fois-ci la pièce “L’envers du décor” avec l’aide de son auteur Florian Zeller, scénariste de théâtre à succès. Renommé en AMOUREUX DE MA FEMME, le film sent donc énormément la pièce de théâtre transposée au cinéma, surtout au niveau des dialogues et des situations quasi en huis-clos.

Seule exception au côté théâtral, l’usage de l’image pour illustrer la pensée intime des personnages est amusant, mais trop systématique, même si son utilité pour semer le doute entre réalité et fantasme auprès du spectateur est claire. Au fur et à mesure d’ailleurs, le film mêle les différentes histoires fantasmées et imaginaires pour en faire des histoires parallèles qui nourrissent elles aussi la narration.

Heureusement, le scénario est suffisamment maîtrisé pour que chaque branche de l’histoire ait son propre dénouement et se clôture dans un final qui ne démérite pas, bien que cela ne compense pas cette impression de théâtre filmé.

Enfin, comme dans toute pièce de théâtre, c’est le casting qui compte et qui sert ou non l’histoire.  Gérard Depardieu (L’HOMME QUI RIT) et Sandrine Kiberlain (9 MOIS FERME) sont très drôles et plutôt dans le ton, Daniel Auteuil (LE BRIO) et Adriana Ugarte servant quant à eux plus de faire-valoir au récit.

Vous aimerez peut-être:

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...