Equipe:
Durée: 157‘
Genre: Drame policier
Date de sortie: 13/11/2007
Cotation: *** (cotations de « ooo » -restez chez vous- à « **** » -rdv de toute urgence au cinéma)

Si vous avez manqué le début:

Harlem, 1968. Bumpy Johnson, un vieux mafieux, meurt à 62 ans, laissant Frank Lucas, son bras droit seul face à l'héritage de gangster de son maître à penser. Et Frank est bien décidé à récupérer l'argent et le territoire que Bumpy lui a laissé...

Notre critique:

Violence, flics corrompus, flics honnêtes, gangsters en tous genres, voici AMERICAN GANGSTER, un film de truands, solide, mêlant le destin de nombreux personnages et se basant sur un fond historique.

C’est Ridley Scott qui signe avec tout le brio de sa mise en scène ce film pratiquement sans faute si ce n’est celle de ne pas proposer une oeuvre novatrice et originale. Si la plume du scénariste Steven Zaillian a démontré sa solidité (GANGS OF NEW YORK, SCHINDLER’S LIST, HANNIBAL), elle aurait sans doute gagné à prendre un autre point de vue peut-être moins classique.

Mais ce n’est là qu’un détail car heureusement le récit est par ailleurs très riche en références historiques de tout poil: Vietnam, la French Connection, le contexte politico-social de l’Amérique du Nord, références qui donnent une profondeur à l’ensemble et un relief à des personnages servis en force et en intelligence par un Denzel Washington et un Russel Crowe qui s’opposent et se retrouveront face à face en final. Chacun d’eux construira à sa façon son business, l’un montera une équipe des stup indépendante et honnête, l’autre établira un réseau de drogue sans failles qui court-circuitera la French Connection. Ils se retrouveront inévitablement dans un affrontement final qui verra un gagnant et un perdant…

Film captivant, bien rythmé, sans temps morts, AMERICAN GANGSTER démontre que le cinéma ne sera jamais aussi bon que lorsqu’il résulte de l’alliance d’un très bon réalisateur et d’un excellent scénariste.

A propos de l'auteur

Eric Van Cutsem
Rédacteur en chef/Journaliste

Journaliste indépendant dès 1989 qui, depuis cette époque, se pose toujours la question de savoir si il est journaliste, informaticien, biologiste ou ... extra-terrestre. Peut–être un peu tout ça pensent certains...